Cet article explique l’erreur écran bleu BSOD Error 0x85, également connue sous le nom SETUP_FAILURE. Selon Microsoft, cette erreur signifie The SETUP_FAILURE bug check has a value of 0x00000085. This bug check indicates that a fatal error occurred during setup. et porte la valeur 0x00000085

Informations sur l’erreur :


Nom de l’erreur : SETUP_FAILURE
Numéro de l’erreur : Error 0x85
HEX : 0x00000085
S’applique à : Windows 10, 8, 7, Vista, XP
Description : The SETUP_FAILURE bug check has a value of 0x00000085. This bug check indicates that a fatal error occurred during setup.

Recommandation : Cliquez ici pour réparer les erreurs BSOD et optimiser les performances de votre système.

Cet outil peut régler les erreurs communes comme les écrans bleus, les gels et les crashes du système. Il peut remplacer les fichiers systèmes manquants et les fichiers DLL, supprimer les malwares et régler les problèmes qu’ils ont causés, ainsi qu’effectuer une optimisation globale de votre PC pour des performances maximales.

Télécharger maintenant


A propos de l’écran bleu de la mort (Blue Screen of Death)

Qu’est-ce que le BSOD et que signifient les informations affichées à l’écran ? C’est une erreur sévère qui fait crasher l’ordinateur dans la plupart des cas.

C’est une erreur qui indique un échec total du système, qui rend votre ordinateur complètement inaccessible. Son nom indique d’ailleurs à quel point l’erreur est critique : Blue Screen of Death signifiant Écran Bleu de la Mort. Bien que la plupart des erreurs BSOD crashent complètement le système, certaines vous permettent toujours d’accéder à votre bureau.

Certains BSOD sont liés aux logiciels alors que d’autres sont directement liés au matériel. Les erreurs liées aux logiciels sont généralement moins sévères que celles liées au matériel, qui peuvent avoir besoin d’un changement de pièce pour être résolues, mais elles peuvent quand mêmes être très gênantes car requérant une sauvegarde des fichiers et l’utilisation d’un outil de réparation.

Symptômes de Error 0x85

Les erreurs BSOD sont très claires : vous obtenez un écran bleu avec le nom de l’erreur ayant causé le crash. C’est souvent un évènement soudain qui a lieu sans avertissement.

Les BSOD liés au matériel (hardware) sont instantanés – ils ont lieu lorsque le matériel crash. Souvent, le message d’erreur BSOD reste à l’écran, parfois en boucle suite à un redémarrage sans vous laisser accéder à votre bureau.

Les BSOD liés aux logiciels peuvent avoir le même comportement, mais apparaissent souvent quelques minutes après le démarrage.

Quoi qu’il en soit, lorsque vous voyez un BSOD, le message vous indique le nom et le code de l’erreur, ce qui vous permet de chercher à quoi elle correspond et comment la résoudre.

Les BSOD liés aux logiciels peuvent également rendre l’ordinateur plus lent, ou provoquer une extinction soudaine.

Causes de SETUP_FAILURE

Les erreurs d’écran bleu sont généralement causées par un logiciel corrompu ou une pièce défectueuse. Cela peut également être lié à une surchauffe du système, un problème lié à l’alimentation, une incompatibilité ou un problème lié à la mémoire RAM.

Dans le cas où l’erreur BSOD est causée par un logiciel, ce sera souvent à cause d’un problème de pilote (driver) ou un système d’exploitation corrompu, par exemple dans le cas d’une mise à jour mal installée. Notez que toutes les erreurs BSOD ne vous empêchent pas d’accéder à votre bureau.

Méthodes de réparation

Réparer une erreur BSOD peut-être assez compliqué, car elle peut être causée par différentes raisons. Cependant, une fois le problème identifié, les méthodes à suivre sont assez simples. Voici les méthodes de réparation les plus communes pour régler un problème d’écran bleu BSOD.

Avant toute chose, suivez ces quatre étapes avant toute tentative de réparation :

  • Notez le code d’erreur et toute autre information apparue sur votre écran bleu.
  • Essayez de vous rappeler la dernière action effectuée avant que l’erreur n’apparaisse.
  • Déconnectez les périphériques qui ne sont pas cruciaux (webcam, lecteurs externes, etc.)
  • Redémarrez votre ordinateur et essayez de vous identifier pour accéder à votre bureau.

Veuillez noter que MontiVision.com ou son équipe éditoriale ne peuvent être tenus responsables pour les résultats liés aux actions entreprises suite à la lecture des méthodes de réparation sur cette page. Bien que les méthodes suivantes soient testées et approuvées, un examen approfondi de votre système peut être requis pour déterminer la cause exacte de votre problème.

Méthode 1 : Désinstallez les logiciels récemment installés

Un logiciel récent peut être la cause du crash de votre ordinateur avec écran bleu. Si vous avez téléchargé un fichier problématique, vous pouvez désinstaller le programme dans n’importe quelle version de Windows de cette façon :

  • Accédez au Panneau de Configuration, soit depuis les Paramètres, soit en le tapant dans la barre de recherche.
  • Une fois dans le Panneau de Configuration, cliquez sur Désinstaller un programme.
  • Cherchez le logiciel que vous avez installé juste avant d’avoir l’écran bleu, faites un clic droit et sélectionnez Désinstaller. Suivez les étapes puis redémarrez votre ordinateur afin que déterminer si le BSOD apparaît toujours.

Méthode 2 : Vérifiez les mises à jour Windows Updates

Si vous pouvez accéder à votre bureau normalement ou en mode sans échec, vous devriez pouvoir accéder à l’outil Windows Update et ainsi obtenir les dernières mises à jour pour votre système. Le processus est légèrement différent selon la version de votre système d’exploitation, suivez donc les étapes appropriées à votre système.

Pour Windows 7

  • Cliquez sur le bouton Démarrer.
  • Tapez Update dans la barre de recherche, et cliquez sur Windows Update.
  • La fenêtre Windows Update va s’ouvrir et vous pourrez cliquer sur Vérifier les mises à jour.
  • Si vous voyez un message vous indiquant que des mises à jour sont disponibles, sélectionnez-les et cliquez sur OK.
  • Cliquez sur Installer les mises à jour. Suivez les étapes puis redémarrez votre ordinateur.

Pour Windows 8

  • Ouvrez les Paramètres en appuyant sur la touche Windows et la touche X en même temps, puis cliquez sur Exécuter. Tapez “wuauclt /showcheckforupdates“.
  • Redémarrez votre ordinateur pour vérifier si l’erreur apparaît toujours.

Pour Windows 10

  • Vous pouvez effectuer les mises à jour via le Gestionnaire de périphériques ou les Paramètres.
  • Pour la première méthode, tapez Gestionnaire de périphériques dans la barre de recherche.
  • Selon le code d’erreur que vous avez reçu, mettez à jour le pilote qui pose un problème en effectuant un clic droit sur le matériel et en choisissant Mettre à jour le pilote.
  • La deuxième méthode vous permettra de vérifier les mises à jour Windows Updates. Tapez Update dans la barre de recherche puis choisissez Paramètres de Windows Update. Vérifiez et installez les mises à jour.
  • Redémarrez votre ordinateur pour compléter le processus d’installation.

Méthode 3 : Restauration du système

Vous pouvez réparer votre système en restaurant les paramètres d’une date antérieure. Il y a plusieurs moyens d’effectuer cela.

Restauration dans Windows 7

  • Cliquez sur Démarrer et tapez Restauration dans la barre de recherche.
  • Cliquez sur le résultat Créer un point de restauration puis sur Restauration du système.
  • Suivez les étapes jusqu’à pouvoir choisir un point de restauration, avec leurs dates et descriptions.
  • Cliquez sur Suivant pour confirmer le processus de restauration. Une fois terminé, redémarrez votre ordinateur.

Vous pouvez aussi effectuer une restauration via le disc d’installation de votre système d’exploitation.

  • Démarrez depuis le CD de votre système d’exploitation.
  • Suivez les étapes jusqu’à atteindre l’option Réparer mon ordinateur, puis choisissez Restauration du système dans la liste des outils de récupération.
  • Vous pouvez choisir n’importe quel point de restauration, mais assurez-vous d’en choisir un antérieur aux problèmes rencontrés.
  • Terminez la procédure et redémarrez votre PC.

Il est également possible de suivre cette procédure en mode sans échec.

  • Démarrez votre ordinateur et appuyez sur F8 dès le départ, choisissez Mode sans échec avec invite de commandes grâce aux flèches de votre clavier.
  • Une fois le mode lancé, tapez rstrui.exe et appuyez sur Entrée. Suivez les étapes et redémarrez votre ordinateur.

Restauration dans Windows 8

Restauration depuis le bureau Windows

  • Cliquez sur l’icône de recherche et tapez Restauration.
  • Cliquez sur Suivant jusqu’à atteindre les dates de restauration.
  • Confirmez la restauration en suivant les dernières étapes, puis redémarrez votre ordinateur.

Restauration au démarrage

  • Redémarrez votre ordinateur et appuyez sur F11 pour démarrer la Récupération du système.
  • Accédez à l’écran Options Avancées, et cliquez sur Restauration du système.
  • Identifiez-vous depuis le compte Administrateur.
  • Appuyez sur Suivant jusqu’à atteindre les dates de restauration.
  • Terminez le processus et redémarrez votre PC normalement.

Restauration dans Windows 10

Depuis le bureau Windows

  • Cherchez Restauration dans la barre de recherche et cliquez sur le résultat qui apparaît.
  • Cliquez sur Suivant jusqu’à atteindre les dates de restauration.
  • Terminez le processus et redémarrez votre ordinateur.

Depuis le media d’installation

  • Si vous ne pouvez pas accéder à votre bureau Windows, vous pouvez télécharger l’outil Media Creator depuis le site officiel de Microsoft. Créez un disque de démarrage grâce à cet outil, sur un DVD ou une clé USB.
  • Une fois effectué, redémarrez votre ordinateur et accédez à votre BIOS (via la touche F8 ou DEL) pour changer l’ordre de démarrage et démarrer depuis le disque de démarrage créé à l’étape précédente.
  • Depuis l’écran d’installation, accédez à Résolution > Options Avancées > Restauration du Système et terminez le processus en cliquant sur Suivant.

Méthode 4 : Désinstallez les mises à jour récentes en mode sans échec

  • Si vous voyez un BSOD qui ne vous laisse pas accéder à votre session Windows, essayez de l’interrompre en appuyant sur F8. Depuis l’écran suivant, vous pourrez démarrer en mode sans échec.
  • Cherchez Windows Update dans la barre de recherche et appuyez sur Entrée. Vérifiez les mises à jour récentes et désinstallez celles qui ont eu lieu au même moment où l’erreur est apparue.

Méthode 5 : Déconnectez les périphériques externes

Les périphériques externes sont nécessaires pour effectuer des scans, des impressions, et d’autres activités. Cependant, en cas d’incompatibilité, des erreurs d’écran bleu peuvent parfois avoir lieu.

  • Lorsque cela arrive, déconnectez les périphériques externes. Mettez à jour votre ordinateur en suivant les étapes de la Méthode 2.
  • Si vous savez que le périphérique en question fonctionne et que vous souhaitez continuer à l’utiliser, mettez à jour son pilote (driver) en le téléchargeant directement sur le site du fabricant. Un pilote à jour évitera dans la majorité des cas ce type d’erreur BSOD liée à une incompatibilité.
  • Désinstaller et réinstaller le pilote peut également fonctionner. Vous pouvez le faire depuis le Gestionnaire de périphériques, en faisant un clic droit sur le périphérique en question. Désinstallez-le et redémarrez votre ordinateur, cela devrait permettre une nouvelle installation du périphérique au démarrage.

Méthode 6 : Performance et intégrité de l’appareil

Une autre manière de trouver des logiciels ou pilotes problématiques est de scanner votre ordinateur via l’outil de Performance et intégrité. Cet outil fait désormais partie de Windows Defender, cependant pour les versions plus anciennes de Windows, vous pouvez effectuer cette action dans le Gestionnaire de périphériques.

Pour Windows 7, Vista et Windows 8

  • Rendez-vous dans le Gestionnaire de périphériques, effectuez un clic droit sur Périphériques et sélectionnez Scanner. Cela vous permettra de vérifier si votre ordinateur rencontre un problème à cause d’un pilote particulier.

Pour Windows 10

  • Ouvrez le centre de Sécurité Windows grâce à la barre de recherche.
  • Cliquez sur Performance et Intégrité de l’appareil.
  • Vérifiez le rapport d’intégrité pour voir si des problèmes sont affichés.
  • En cas d’erreur, vous pouvez effectuer un redémarrage à zéro, tout en gardant vos fichiers. Pour se faire, cliquez sur Informations supplémentaires en bas de la fenêtre.

Méthode 7 : Lancez Windows Defender hors ligne

Un virus peut également être la cause d’une erreur BSOD. La meilleure façon de faire un scan complet de votre ordinateur pour supprimer un virus est de la faire hors ligne. Suivez ces étapes :

Pour Windows 7 et Windows 8

  • Vous pouvez créer un disque de démarrage de Windows Defender sur une clé USB.
  • Téléchargez la version 32-bits ou 64-bits en fonction de votre ordinateur. (Pour le savoir, allez dans le menu Démarrer, faites un clic droit sur Ordinateur et ouvrez les Propriétés pour voir votre version de Windows.)
  • Une fois téléchargé, lancez l’application msstool32.exe ou msstool64.exe afin de créer votre média de démarrage. Notez que si vous utilisez une clé USB, l’outil l’effacera durant le processus, donc pensez à sauvegarder vos fichiers au préalable.
  • Insérez la clé USB sur votre ordinateur, et redémarrez. Il est possible que vous deviez changer l’ordre de démarrage depuis le BIOS (en appuyant sur F8 ou DEL au démarrage).
  • Une fois le processus terminé, redémarrez votre ordinateur et vérifiez si l’erreur persiste.

Pour Windows 10

  • Après une erreur BSOD, vous pouvez recevoir une notification de Windows Defender vous indiquant que votre système a besoin d’un nettoyage additionnel. Dans ce cas, lancez une vérification hors ligne de votre ordinateur.
  • Ouvrez les Paramètres, allez dans Sécurité et ouvrez Protection contre les virus et menaces.
  • Cliquez sur Options d’analyse et choisissez Analyse Windows Defender hors ligne.
  • L’opération prend à peu près 15 minutes et effectue un scan et une suppression complète du virus si nécessaire.

Méthode 8 : Activez le démarrage rapide

Vous pouvez effectuer cette action simple dans toutes les versions de Windows, de deux façons.

  • Tapez Paramètres d’alimentation dans la barre de recherche et cliquez sur le résultat.
  • Cliquez sur Paramètres d’alimentation supplémentaires.
  • Cliquez sur Choisir l’action des boutons d’alimentation.
  • Activez le démarrage rapide s’il est désactivé, et désactivez-le s’il est activé.
  • Cliquez sur Enregistrer les modifications.

Alternativement, vous pouvez effectuer cela grâce à l’Invite de commandes.

  • Tapez Invite de commandes dans la barre de recherche.
  • Faites un clic droit sur le résultat et sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur.
  • Une fois dans l’invite de commandes, tapez powercfg -h off et appuyez sur Entrée. Retournez sur le bureau et vérifiez si le problème persiste.

A Propos de l'Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *